Sortie cinéma: Critiques du 11 Juillet 2016

Café society

21-cafe-society.nocrop.w529.h835

Synopsis: Dans les années 1930, Bobby (Jesse Eisenberg) jeune juif new-yorkais, démarque à Los Angeles dans l’espoir de se faire un nom à Hollywood! Pistonné par son oncle Phil (Steve Carell) agent de star reconnu, il débute comme coursier. Multipliant les rencontres et brunch sous le soleil de la côte ouest il ne tarde pas à tomber amoureux de la jeune secrétaire de son oncle Vonnie (Kristen Stewart) qui semble être en couple avec un mystérieux homme… Ne se contentant pas de l’amitié que la belle lui offre pourtant avec joie, il ne cesse d’essayer de la charmer, jusqu’au soir où elle débarque chez lui pour lui annoncer que son petit ami vient de rompre…

Mon avis:  L’esthétisme du film est indéniable! Les décors et costumes vraiment réussi, et on connaît le talent de Woodie Allen pour mettre en valeur les villes comme New York… Cependant, j’ai été assez déçu par l’histoire et par le jeu des acteurs principaux, peinant à transmettre des émotions, surtout Kristen Stewart! Le film est tout de même truffé de petites ellipses comiques et j’apprécie les clichés mis en scène, mais au final le film pâtit d’audace et de fraîcheur. En fin de compte, il sonne un peu creux…

Bonus: Bruce Willis était le premier choix de Woody Allen pour interpréter le rôle de Phil. Après quelques jours de tournage, l’acteur est viré du plateau en raison d’un comportement inapproprié. Il est remplacé par Steve Carell quatre jours plus tard.

L’Outsider

jj

Synopsis: Le film retrace le parcours fulgurant de Jérôme Kerviel (Arthur Dupont) jeune breton, entré par la petite porte et qui finit trader à la Société Générale. De l’homme qui part ses dangereux paris faillit faire plonger l’une des plus grandes banques d’Europe!

Mon avis: Attention, il faut maîtriser pas mal de termes pour comprendre le film. Effectivement, on n’explique en rien les rouages du système et vous n’aurez pas Leonardo DiCaprio ou Ryan Gosling  pour vous faire un rapide cours d’économie! En fait, l’Ousider c’est l’anti Disney! Un film réaliste où il n’y a pas vraiment de distinction entre bien et mal, où les méchants ne sont pas puni à la fin et où la morale manichéenne est inexistante, en bref un film sur la réalité du système capitaliste!

Bonus: François-Xavier Demaison, qui incarne Keller, le mentor de Kerviel, a vraiment exercé le métier de trader entre 1998 et 2001, avant de se reconvertir pour devenir humoriste puis comédien.

The neon demon

The-Neon-Demon

Synopsis: Comme une vingtaine de jeunes filles chaque jour, Jesse (Elle Faning) débarque a Los Angeles dans l’espoir de démarrer une carrière de mannequin. Très vite, elle se démarque des autres, l’innocence et la fragilité qu’elle dégage attirent les regardes… Cependant, cette popularité attise aussi les jalousies et obsession. Divers personnages gravitent autour de la toute jeune Jesse et ne lui veulent pas que du bien, entre son logeur violent (Keanu Reeves), son petit ami photographe (Karl Glusman), Ruby la maquilleuse (Jena Malone), ainsi que Sarah (Abbey Lee) et Gigi (Bella Heathcote) dans le milieu depuis un moment déjà…

Mon avis: Ok parfois ça fait vraiment du bien de voir autre chose qu’un block buster, un cinéma de sensation qui cultive l’étrangeté et nous offre des plans d’une sophistication inouïe, mais privilégiant l’esthétisme, Nicolas Winding Refn oublie qu’il ne s’agit pas que d’un exercice de style. Un film divisé entre l’histoire de ce milieu très particulier du mannequina et des scènes esthétiques particulières, souvent morbides et dérangeantes! Dernier point, je ne comprend vraiment pas pourquoi le film est catégorisé comme film d’horreur…

Bonus: Nicolas Winding Refn pour son prochain film voulait tourner à Tokyo, mais sa femme refusant d’y vivre, lui a proposé Los Angeles comme lieu de tournage.

Publicités

5 commentaires sur « Sortie cinéma: Critiques du 11 Juillet 2016 »

  1. Etant fan de ciné, merci pour d’avoir présenté et émis quelques critiques 😉 sur ses 3 films que je n’ai pas encore vu avec mon cher et tendre !
    J’aime beaucoup le genre Woodie Allen que tous les fans reconnaissent à travers son univers très spécial !
    à bientôt, Val

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s