Sortie cinéma – Critique du 8 Mars 2017

Rock’n Roll

rockn-roll-laffiche-du-film-de-guillaume-canet

Synopsis : Dans le monde du cinéma où les nouvelles coqueluches s’appellent Gaspard Ulliel ou Pierre Niney et ont 20 ans de moins que lui, Guillaume Canet se sent dépassé, hasbeen. Il ne supporte plus les rôles trop tranquilles de père de famille qu’on lui propose. Alors qu’il est en plein tournage de son nouveau film, il se plonge dans une crise de la quarantaine, éclaboussant sur son passage sa femme Marion Cotillard, ses amis comme Gilles Lellouche ou encore ses producteurs les Yvan et Alain Attal !

Mon avis : Je dois dire que c’est plutôt le voyeurisme qui m’a poussé à aller voir ce film ! Même s’il s’agit d’un film, le côté réaliste du couple Canet-Cotillard m’a beaucoup attiré. Au final on sent bien entendu qu’il s’agit d’un film, et heureusement (ce serait un peu glauque sinon) Le film est très divertissant dans son ensemble, drôle et pathétique à la fois. Il démontre une nouvelle fois, cette course à la jeunesse, cette soif passé un certain âge. D’autant plus lorsque le métier pousse à la concurrence avec des jeunes acteurs toujours plus talentueux. Le rôle de Canet met tout à fait en lumière ce mal qui touche sa profession. Totalement dans l’ironie le film va même très loin dans ce sens jusqu’à la fin.

Bonus : Comme pour beaucoup de scènes du film, Guillaume Canet s’est inspiré de sa vie, en l’occurrence pendant une partie du film, Marion Cotillard travaille pour un rôle de canadienne et ne parle plus qu’avec un accent qu’elle soit chez elle, s’adresse à son fils etc… Ce qui donne des scènes vraiment comiques ! D’après ses dires elle aurait demandé de l’aide à Xavier Dolan pour certaines expressions et intonations canadiennes.

50 nuances plus sombres

50-nuances-plus-sombres-affiche-definitive.jpg

Synopsis : Alors que Christian (Jamie Dornan) tente à tout prix de reconquérir Anastasia (Dakota Johnson) cette dernière exige un nouveau contrat avant de lui laisser une seconde chance. Mais le passé de Christian le rattrape et menace cette nouvelle vie commune que tente de se bâtir le couple.

Mon avis : Comme beaucoup de téléspectateurs je n’ai pas lu la saga d’E. L. James, mais étais assez curieuse de voir 50 nuances de Grey, qui n’était pas une si grosse erreur. Curieuse de voir la suite, je suis donc allée voir ce deuxième épisode, qui pour le coup était une grossière erreur ! Je suppose que voulant intégrer le maximum d’attraits du livre, les scénaristes ont complètement compressé le film ! En effet, on a trois « méchants » et donc trois intrigues différentes, qui sont pour le coup aussi peu développées les unes que les autres ! Le couple se dispute et se réconcilie aussi vite, sans qu’on comprenne vraiment pourquoi. Les doutes d’Anastasia qui paraissent complexes et intenses se volatilisent d’un coup… Bref, le livre est peu être intéressant mais le film beaucoup moins !

Bonus : Le premier trailer de 50 nuances plus sombres, détient le record du nombre de vues en 24h, avec un total de 114 millions de vues, dépassant ainsi Star Wars : Le réveil de la force et ses 112 millions de vues.

Passengers

Passengers.jpg

Synopsis : Alors que la Terre est toujours surpeuplée et s’épuise, une nouvelle planète découverte à 120 ans du Monde connu, offre la possibilité d’un nouvel avenir pour les humains. Machin (Chris Pratt) n’est pas le premier à faire le voyage. Comme ses semblables il est cryogénisé afin de dormir pour les 120 prochaines années et arriver dans ce nouveau monde en parfaite santé. Cependant, rien ne se passe comme prévu, au bout de 30 ans de voyage, machin se réveille à bord de ce vaisseau, l’Avalon alors que tous les autres passagers dorment toujours, et comprends, qu’avec les 90 ans qu’il lui reste de traversée, il n’arrivera jamais en vie sur cette nouvelle planète.

Mon avis : En voyant les extraits, je ne m’attendais à rien de plus qu’un banal film d’action, bourré d’effets spéciaux. Mais étrangement, le début m’a interloqué. Le film est réfléchit, pose de réels problèmes, des sentiments qu’on peut rencontrer et fait que l’on se sens proche des personnages ou du moins concerné. Cependant, après une bonne moitié, le film se transforme justement en film à « simples » effets spéciaux, le rythme imposé est beaucoup plus rapide et la fin comme bâclée. Comme si le début et la fin avait été dirigé et écrit par des personnes complétement différentes. Je suis donc restée sur ma faim, je ne vais pas dire tellement déçu car je ne m’attendais pas à être surprise au départ.

Bonus : Jennifer Lawrence qui a plusieurs reprise a dénoncé le sexisme et la non parité à Hollywood, notamment, sur le salaire des actrices, a touché 20 millions de dollars pour Passengers contre 12 million pour son homologue Chris Pratt, et toc !

Publicités

6 commentaires sur « Sortie cinéma – Critique du 8 Mars 2017 »

  1. Alors comme je te disais sur mon blog pour 50 nuances plus sombres, il est assez fidèle au livre et donc dans le livre on a quand même plus de détails concernant les « méchants » et tout ce qu’il se passe entre eux, mais pour ma part je l’ai préféré au premier film, plus d' »action » (pas au lit bien sûr !) et on ressent bien l’atmosphère du livre. Mais comme tout ressenti il est personnel. Je pense même que si je n’avais pas lu les livres (et même si je les avais lu et pas aimé) je ne serais jamais allé voir les films.
    Pour les 2 autres films je ne les connais pas, enfin celui de Canet j’en ai entendu parlé mais je ne vais pas souvent au ciné avec 3 enfants c’est difficile

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai passé un très bon moment devant rock’n roll comme t’as pu le lire dans mon article ! Concernant 50 nuances plus sombres, je te rejoins totalement ! Je me suis tellement ennuyé. Je l’ai meme trouve pire que le premier ! Je te laisserai jeter un œil à mon article le concernant, nos points de vue se croise

    Aimé par 1 personne

  3. Je n’arrête pas de lire des éloges du film Rock&Roll, pour une fois qu’un film français n’a que de bonnes critiques !
    Quant à 50 nuances plus sombres, je n’ai déjà pas vu le premier et le deuxième est apparemment un véritable fiasco, pas envie de le voir !
    Par contre, plus tentée par the passengers, Jennifer Laurence le vaut bien, avec ces 20 millions de
    dollars 😉
    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s